Larmes c 1                         ...Du Miroir d'Emeraude..................
                                                                         
....
.......aux Larmes du Vent..       

QUAND NOUS N'AVONS PLUS RIEN...

 

 (Ancien titre: Que nous reste-t-il quand nous sommes démunis de tout...)

 

     En écriture..                

  QUE POUVONS-NOUS FAIRE...  

              QUAND NOUS SOMMES DE CES PETITS SOUVENT OUBLIES:
                                                                                                               DESARMES,
                                                                                                                        PAUVRES,
                                                                                                                                   ISOLES,
                                                                                                                                         FAIBLES ou DIMINUES,
                                                                                                                                            DESESPERES
                                                                                                                                               TOTALEMENT IMPUISSANTS..../....????

    Quand nous ne faisons pas partie des DECIDEURS?
                                                                      des PUISSANTS?../....
                                                                         et que le DANGER EST PARTOUT
                                                                             et que nous sommes en DANGER DE MORT??

                  Babylone
   
Il y a quelque temps, j'avais évoqué l'histoire d'ESTHER.
                    https://www.lemiroirdemeraude.com/pages/esther.html

    Ce dimanche c'est une autre histoire de femme qui nous était proposée: SUZANNE. Accusée d'adultère, alors qu'elle est innocente.
               https://www.aelf.org/2022-04-04/france/messe?mc_cid=f9f5f1d650&mc_eid=41e6b6092e

    L'une, ESTHER,  risque sa vie pour tenter de sauver son peuple.
    SUZANNE, victime d'une injustice, risque également la sienne. Accusée d'adultère, alors qu'elle est innocente, c'est la mort certaine..

               L'une et l'autre, dans leur situation désespérée, implorent DIEU de les sauver.

             ESTHER:« Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob,tu es béni.
Viens à mon secours car je suis seule,et je n’ai pas d’autre défenseur que toi, Seigneur.
Car je vais jouer avec le danger.

SUZANNE:
En ces jours-là,
le peuple venait de condamner à mort Suzanne.

Alors elle cria d’une voix forte :
« Dieu éternel,
toi qui pénètres les secrets,
toi qui connais toutes choses avant qu’elles n’arrivent,
tu sais qu’ils ont porté contre moi un faux témoignage.
Voici que je vais mourir, sans avoir rien fait
de tout ce que leur méchanceté a imaginé contre moi. »


695px mordecai and esther

  Dans chacun des cas, un évènement vient perturber le cours "normal" de la situation avec une issue fatale...
  Au cours de notre vie, souvent nous avons pu en bénéficier sans nous en rendre même compte. Sinon, à la relecture de notre vie et même très longtemps après: soudain, la lumière se fait ...
   Je l'appelle LA PROVIDENCE..Souvent discrète comme CELUI qui en est l'AUTEUR...

                                                                       
                                                  AUJOURD'HUI, mercredi nous retournons à Babylone..
   
 
Trois jeunes gens OSENT DESOBEIR aux ordres du roi Nabucodonosor   alors qu'ils sont menacés de périr dans la fournaise:
           

Mercredi
https://www.aelf.org/2022-04-06/france/messe?mc_cid=d318ef5cff&mc_eid=41e6b6092e

Lecture du livre du prophète Daniel

En ces jours-là,
    le roi Nabucodonosor parla ainsi :
« Est-il vrai, Sidrac, Misac et Abdénago,
que vous refusez de servir mes dieux
et d’adorer la statue d’or que j’ai fait ériger ?
    Êtes-vous prêts, maintenant, à vous prosterner
pour adorer la statue que j’ai faite,
quand vous entendrez le son du cor, de la flûte, de la cithare,
de la harpe, de la lyre, de la cornemuse
et de toutes les sortes d’instruments ?
Si vous n’adorez pas cette statue,
vous serez immédiatement jetés dans la fournaise de feu ardent ;
et quel est le dieu qui vous délivrera de ma main ? »
    Sidrac, Misac et Abdénago dirent au roi Nabucodonosor :
« Ce n’est pas à nous de te répondre.
    Si notre Dieu, que nous servons, peut nous délivrer,
il nous délivrera de la fournaise de feu ardent et de ta main, ô roi.
    Et même s’il ne le fait pas,
sois-en bien sûr, ô roi :
nous ne servirons pas tes dieux,
nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as érigée. »

...../......
Il y a vraiment de quoi s'interroger sur nos choix... Aurions-nous même attitude?
L'avons-nous eu toujours quand nous "risquions gros" ?
Pas si simple de résister, d'être fidèle à sa conscience, de témoigner!

( rappel du pape François sur CAÏN..)
La suite de "l'Histoire" :

 

 Alors Nabucodonosor fut rempli de fureur
contre Sidrac, Misac et Abdénago,
et son visage s’altéra.
Il ordonna de chauffer la fournaise
sept fois plus qu’à l’ordinaire.
    Puis il ordonna aux plus vigoureux de ses soldats
de ligoter Sidrac, Misac et Abdénago
et de les jeter dans la fournaise de feu ardent.

    Le roi Nabucodonosor les entendit chanter.
Stupéfait, il se leva précipitamment
et dit à ses conseillers :
« Nous avons bien jeté trois hommes, ligotés,
au milieu du feu ? »
Ils répondirent :
« Assurément, ô roi. »
    Il reprit :
« Eh bien moi, je vois quatre hommes
qui se promènent librement au milieu du feu,
ils sont parfaitement indemnes,
et le quatrième ressemble à un être divin. »
    Et Nabucodonosor s’écria :
« Béni soit le Dieu de Sidrac, Misac et Abdénago,
qui a envoyé son ange et délivré ses serviteurs !
Ils ont mis leur confiance en lui,
et ils ont désobéi à l’ordre du roi ;
ils ont livré leur corps
plutôt que de servir et d’adorer
un autre dieu que leur Dieu. »

            – Parole du Seigneur.

lastours-11-04-2010-bis-567.jpg

  J'aime particulièrement découvrir ces PREMIERES LECTURES qui sont comme un ARC-EN-CIEL au-dessus de l'EVANGILE DU JOUR...
Tellement enrichissantes comme un fil d'Ariane dans nos méditations parfois ardues.
Dans L'Evangile du jour JESUS nous met en garde contre l'esclavage:

https://us3.campaign-archive.com/?e=41e6b6092e&u=bbaf519c73482457368060b5b&id=d318ef5cff

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

 

 

« Si le Fils vous rend libres, réellement vous serez libres » (Jn 8, 31-42)

 

En ce temps-là,
    Jésus disait à ceux des Juifs qui croyaient en lui :
« Si vous demeurez fidèles à ma parole,
vous êtes vraiment mes disciples ;
    alors vous connaîtrez la vérité,
et la vérité vous rendra libres. »
    Ils lui répliquèrent :
« Nous sommes la descendance d’Abraham,
et nous n’avons jamais été les esclaves de personne.
Comment peux-tu dire :
“Vous deviendrez libres” ? »

    Jésus leur répondit :
« Amen, amen, je vous le dis :
qui commet le péché
est esclave du péché.


    L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ;
le fils, lui, y demeure pour toujours.
    Si donc le Fils vous rend libres,
réellement vous serez libres.
    Je sais bien que vous êtes la descendance d’Abraham,
et pourtant vous cherchez à me tuer,
parce que ma parole ne trouve pas sa place en vous.
    Je dis ce que moi, j’ai vu
auprès de mon Père,
et vous aussi, vous faites ce que vous avez entendu
chez votre père. »
    Ils lui répliquèrent :
« Notre père, c’est Abraham. »
Jésus leur dit :
« Si vous étiez les enfants d’Abraham,
vous feriez les œuvres d’Abraham.
    Mais maintenant, vous cherchez à me tuer,
moi, un homme qui vous ai dit la vérité
que j’ai entendue de Dieu.
Cela, Abraham ne l’a pas fait.
            Vous, vous faites les œuvres de votre père. »
Ils lui dirent :
« Nous ne sommes pas nés de la prostitution !
Nous n’avons qu’un seul Père : c’est Dieu. »
    Jésus leur dit :
« Si Dieu était votre Père,
vous m’aimeriez,
car moi, c’est de Dieu que je suis sorti
et que je viens.
Je ne suis pas venu de moi-même ;
c’est lui qui m’a envoyé. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.
 

MÉDITER AVEC LES CARMES

 

La longue montée vers Pâques nous a permis, une fois de plus, de repérer nos esclavages intérieurs et nos aliénations, et de les amener à la lumière de Jésus :

Esclavage du temps mal dominé, esclavage des choses mal possédées, esclavage des désirs, des craintes et des tristesses, esclavage des idoles, œuvres de nos mains, de notre esprit, ou images de notre cœur.

Et nous voilà devant Dieu avec notre soif de liberté, avivée par tant d'années de lutte et d'échecs. Or Dieu nous répond par la voix de son Fils: "C'est la vérité qui fera de vous des êtres libres".

Être libre, de la liberté des fils de Dieu, cela suppose donc une rencontre de la vérité, une expérience vécue de la vérité.

Mais qu'est-ce que la vérité ?

Telechargement 6

  PILATE A JESUS:  " QU'EST-CE QUE LA VERITE?
http://site-catholique.fr/index.php?post/Station-V-Chemin-de-Croix-Pilate-condamne-Jesus

 

Date de dernière mise à jour : 06/04/2022