LES  LARMES DU VENT....

 

ANNE-GABRIELLE CARON

  Ouvrir sur cette page suffit...
https://www.anne-gabrielle.com/temoignage

      .....  puis  lire ses quelques lignes pour essayer de pénétrer le MYSTERE de L'EUCHARISTIE. A sa suite.

https://www.anne-gabrielle.com/

Nous nous essouflons.

Qui pour comprendre ce que l'EUCHARISTIE  EST pour un chrétien catholique.?
Les merveilleux témoignages publiés sur Vatican News sont édifiants.

Chacun nous pourrions écrire quelques lignes. Sûrement maladroites et insuffisantes.

Dire comment à l'exemple de ceux qui s'en sont NOURRIS dans les persécutions, nous aussi, chacun selon son histoire EN VIT.
EN A BESOIN POUR VIVRE!

20160216 175721

  Nous en sommes réduits depuis de longs jours, de TROP LONGS JOURS, à creuser notre SOIF
                                                                                                                                                  notre FAIM
    
       
 COMMUNIER est une nécessité VITALE.

    Combien  nombreux ceux qui courent à cette GRÂCE avant d'aller au travail ? Ou après?
 Quand les souffrances et les difficultés surgissent de toutes parts, que la fatigue nous écrase, qu'aucun espoir ne nous relève,
 SEUL JESUS EN SON EUCHARISTIE nous donne la force de nous relever et d'avancer.

     Je l'ai déjà exprimé mais je tiens à redire combien cette messe du matin me donnait la force de tenir. Ou l'espérance de LA RENCONTRE, le soir. A une messe programmée pour ceux qui travaillaient.


  Aussi, est-ce un SERVICE à rendre impérativement à ceux qui ne peuvent se déplacer. J'ai partagé sur ce point.
 Comme je l'exprimais hier dans "missions extraordinaires",
j'ai souvent été autorisée à garder LA RESERVE EUCHARISTIQUE.


      Garder comme un veilleur. Dans l'Adoration.
             
Dans un Tabernacle personnel. Avec dévotion. Il reste à sa place.
    J'ai toujours pris un soin particulier  au transport de la custode lorsque je reçois le CORPS DU CHRIST pour des malades.
  Jamais enfoui dans la poche..

  Souvent je vais "visiter" -virtuellement /spirituellement- les Tabernacles que je connais. Que j'ai connus. La vue d'un clocher nous rappelle UNE PRESENCE.
  Silencieuse. Oubliée.
  En voyage, j'aimais bien ces visites-éclair au passage.
  La nuit, alors que les maisons sont serrées autour, il se dresse comme un gardien de ces vies secrètes, anonymes. Heureuses? Désespérées? Qui trop souvent L'ignorent.

      Depuis que je ne voyage plus, je continue en pensée, parfois.

     La pensée qui s'envole...Si infime et mystérieuse. Un peu comme notre Terre perdue dans l'Espace..

      Qu'on NOUS RENDE cette liberté... Mais  trop nombreux sont ceux qui ne peuvent pas comprendre.

20151231 175029 001

             

Date de dernière mise à jour : 08/10/2020