LES  LARMES DU VENT....

 

3ème dimanche de l'Avent

  Désolée. Voici en retard l'homélie du 3ème Dim. de l'Avent

DEC 18

3ème dimanche de l'Avent - Année B
Dimanche de Gaudete - Dimanche de la Paix

3ème dimanche de l’Avent Année B  -  « Gaudete »
Dimanche 13 décembre 2020
 
St-Joseph, St-Jacques du Viguier (entrée en catéchuménat Christianne GAGNAIRE)
 
Isaïe 61, 1-2a.10-11
Cantique de Luc 1, 46-54
1 Thessaloniciens 5, 16-64
Evangile selon St Jean 1,6-8.19-28
           
Troisième dimanche de l’avent. Dimanche de Gaudete ! « Soyez toujours dans la joie », dit Saint Paul aux Chrétiens de Thessalonique.
      Dimanche en rose, une couleur liturgique utilisée juste deux fois par an. (La 1ère fois que j’ai mis cette chasuble, une paroissienne m’a dit au fond de l’église : « Oh, on dirait une praline ! » Rose bonbon ! )  Rose, la couleur de la facilité - la vie en rose-, la couleur pour les petites filles tandis quand les garçons seraient en bleu. Roses offertes en bouquets. Mais la vie n’est pas toujours en rose. Il y a des épines. Pensons à tous ces morts, pandémie, guerre, chômage, crises diverses, violence jusque dans les familles...
 
      La vie n’est-elle pas plutôt en bleu, à la fois le bleu du ciel, qui nous manque ces temps-ci. Le bleu du manteau de la Vierge Marie, célébrée en son Immaculée Conception ce mardi 8 décembre, Notre-Dame de Guadelupe, fêtée ce samedi à Mexico. Tous ces bleus que nous nous faisons quand nous nous cognons aux murs, quand nous nous blessons les uns les autres ! Ces bleus nous font grandir, murir et devenir nous-mêmes. Burinés, martelés, comme un métal qui petit à petit devient œuvre d’art. « Ne méprisez pas les prophéties, discernez la valeur de toute chose, éloignez toute espèce de mal », continue Paul. Pour nous éloigner du mal, encore nous faut-il le reconnaître. Albert CAMUS nous met en garde : « Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde, car le mensonge est justement la grande misère du monde. »
 
      Jean-Baptiste n’appelle pas à la facilité d’une vie en rose. Il nomme avec rudesse le chemin à prendre, celui de la conversion radicale : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur. » Comme prophète Isaïe, il invite à se préparer à la venue du Messie. Ils sont comme deux phares éclairant Celui qui vient et nous invitant à le reconnaître.
Jean se présente lui-même d’abord par la négative : « Je ne suis pas ». Humilité de Jean qui ne se met pas en valeur. Et nous qui croyons être quelqu’un ! S’effacer en permettant à l’autre de grandir (cf. Jn 3, 30). Je pense au choix de Benoît XVI de donner sa démission. Combien d’hommes politiques, de chefs d’état auraient à entendre cette parole, plutôt que de changer les lois pour qu’elles soient à leur avantage. Nous-mêmes, nous faisons parfois de même, à notre échelle, profitant de petits privilèges mesquins !
Devant ceux qui le questionnent, Jean répond plusieurs fois :  

« Je ne suis pas ! »

« Je ne suis pas le Christ. »

« Je ne suis pas le prophète Élie. »

« Je ne suis pas le prophète annoncé. »      

« Je suis la voix, c'est-à-dire je ne suis pas la Parole, mais le porte-Parole »

« Je ne suis pas digne de délier la courroie de ses sandales. »

Ce faisant, Jean annonce aux gens : « Parmi vous, se tient celui que vous ne connaissez pas, celui qui vient derrière moi… Avant moi, il était. »
 
L’Évangile de Jean commence ainsi : « Jean n’était pas la Lumière, il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière ». (Prologue Jn 1, 7-8)
Soyons ceux qui aujourd’hui portent cette lumière, cette espérance, cette joie. A la façon dont, aujourd’hui, les Scouts et Guides de France portent à nos communautés la lumière de Bethléem, cette lumière bien fragile qui peut éclairer nos nuits…
 
En ce dimanche de la joie, Christianne, tu entres en catéchuménat. Tu viens d’être marquée du signe de la croix. Tu reçois ce Livre des Évangiles. Qu’il soit cette lumière qui éclaire ta vie. Sois toi-même celle qui portera cette lumière. Soyons-nous tous celles et ceux qui portent cette lumière, afin d’éclairer humblement nos frères et sœurs, en ces jours qui diminuent, afin que dans les cœurs grandissent joie et espérance.
 
Amen

https://mcusercontent.com/a592a71da4558d2a3aec8a838/images/05ed9804-0369-45aa-8b25-525ca4cc2a79.jpg

https://mcusercontent.com/a592a71da4558d2a3aec8a838/images/88d8485b-23cb-4546-948e-01979a7f0350.jpg

La Tour Saint-Vincent au lever du soleil. Les clochers d'Avignonet et Pezens de nuit.

https://mcusercontent.com/a592a71da4558d2a3aec8a838/_compresseds/f2d0544c-6637-4d1b-93c2-d8b8027f02e1.jpg

https://mcusercontent.com/a592a71da4558d2a3aec8a838/images/c8e527bf-161e-4168-85f6-cd5c66bfa3c5.jpg

Bon dimanche à vous,

Lundi, sacrement des malades porté à plusieurs personnes. Ensuite, journée familiale ! Déjeuner avec ma soeur Gabrielle et mon beau-frère Pierre, après avoir donné le sacrement des malades à sa mère, Tante Paulette. Visite de notre soeur Anne en maison de retraite, où les règles deviennent encore plus strictes.
Au retour, passage dans le Minervois chez mes cousins Olivier et Françoise. Je confie à vos prières leur petite fille Elise, qui va avoir une endoscopie de la trachée sus anesthésie générale à Marseille, en vue de voir si une opération est possible. Le soir, j'ai partagé le repas avec mon frère Manu.

Mardi 8 décembre, messe de l'Immaculée Conception, suivie d'un bon temps d'adoration et de confessions. Je suis allé ensuite retrouver pour le repas un confrère, l'abbé Jean CAZAUX, avec qui nous avons pas mal parlé du diocèse. 

Mercredi, après la messe, je suis allé chercher les livres imprimés à Toulouse. J'ai profité pour saluer les Petites Soeurs de Jésus à Rangueil et des cousins à côté de Castanet, Chantou et Bernard.

Jeudi, quelques passages au presbytère, pour des confessions. Les gens ont besoin de parler, notamment ceux qui ont des parents en EPADH ! Les visites deviennent compliquées... Messe à St-Vincent, où l'exposition de crèche asiatiques et de pays du Nord va compléter la grande crèche des Inuits.

Vendredi, journée tranquille. Quelques visites à des paroissiens. Je retrouve Adeline et des amis de "Foi et Lumière" J'espère que nous pourrons vivre la fête traditionnelle de notre Noël en communauté "Foi et Lumière", même si beaucoup risquent d'être absents.

Ce samedi,. journée au marché de Noël au Château de Luc sur Orbieu : Michèle vend les vêtements tricotés,  qu'elle a réalisés avec des personnes âgées, au profit de la paroisse. 

Moi-même, je vais présenter et vendre mon livre "J'ai mangé du pangolin - Un prêtre en temps de confinement"
Je le proposerai aussi à la sortie des messes de samedi à St-Joseph et dimanche à St-Jacques. 


En ce 3ème dimanche de l'Avent 13 décembre, de 10h30 à 10h50, temps d'adoration à St-Jacques  avant la messe de 11h. 

Notez vendredi prochain 18 décembre à 18h15, à St-Jacques du Viguier, la célébration d'une MESSE DE REQUIEM pour les 2300 jeunes soldats morts au combat en Arménieainsi que toutes les victimes civiles, lors de la guerre récente dans le Haut-Karabakh.
La messe sera célébrée en rite arménien par le père Antranik, qui vient chaque mois accompagner les communautés arméniennes et irakiennes de Carcassonne.
Actuellement, les vainqueurs Azéri entreprennent des destructions systématiques de villages, églises, cimetières dans la région conquise, grâce au soutien de la Turquie (avec les miliciens de DAECH) et d'Israël (drônes)...


Une urgence : pour une mère seule avec enfant, Soeur Alice de la communauté dominicaine cherche un landau et un siège  enfant pour voiture.
Pour une famille de 3 personnes, je suis à la recherche d'une machine à laver.
Merci de vos réponses...


Fraternellement

Jean, El Padrecito

https://mcusercontent.com/a592a71da4558d2a3aec8a838/_compresseds/135e8891-31e2-4320-b9ab-be474b210323.jpg

Les éclairages du Jardin Chénier à Carcassonne.

Les animations de la Magie de Noël ont disparu cette année...

https://mcusercontent.com/a592a71da4558d2a3aec8a838/_compresseds/8e379cc3-1f4c-4ea1-816c-9f1371fd3924.jpg

Date de dernière mise à jour : 28/12/2020