Larmes c 1                         ...Du Miroir d'Emeraude..................
                                                                         
....
.......aux Larmes du Vent..       

NABUCCO

Babylone 1
                                                                             Détail. Fresque à Babylone...

 L'édition du MAGNIFICAT du 12 octobre proposait le psaume 136 à la prière du soir.
J'ai aussitôt pensé à NABUCCO

                           Voici deux liens pour nous immerger dans la douleur des exilés:
Psaume 136 - YouTube
4e dimanche de Carême B - Psaume - YouTube

Ce deuxième lien nous ouvrant une méditation par Marie-Noëlle THABUT que j'ai si souvent mentionnée car j'ai infiniment appris d'elle!

POURQUOI CE TITRE DE NABUCCO ?
SOMMES-NOUS DES EXILES LOIN DE "NOTRE" JERUSALEM  ? 


UN RESSENTI DOULOUREUX: Simple déduction - logique je pense- quand on considère  la dégradation de notre société. Tant de violences gratuites! Tant d'insécurité!
Les MURS de JERUSALEM étaient tombés..Son TRESOR PILLE !

ET NOUS?

... NOTRE TRESOR EUCHARISTIQUE PROFANE si souvent ?
. NOS EGLISES DEGRADEES? BRÛLEES? VANDALISEES ?
( Qui a mentionné l'incendie d'une petite chapelle séculaire dans le Narbonnais?)
ET TOUS LES MARTYRS D'AUJOURD'HUI ? Plus nombreux que sous NERON?


Je me répète et j'assume: j'ai vécu une laïcité apaisée! Simple institutrice dans l'enseignement public, j'ai pu aussi vivre ma foi sans être inquiétée!
J'ai enseigné l'Histoire - comme tous mes collègues- sans aucun problème. sans aucune menace de mort..
Certes, j'ai eu des discussions avec les parents que j'invitais à une rencontre..Si besoin était.
Et j'avais des élèves de cultures diverses.
C'était le temps du "TRIO" : MAIRE- INSTIT & CURE qui faisaient autorité...

J'ai souvent raconté au pied de mon FIGUIER BLEU comment "NOUS VIVIONS ALORS"..
" COMMENT LES GENS-
non seulement nous respectaient- mais réclamaient aussi notre autorité...

Où est-il ce temps? Ce n'est pas de la nostalgie "geignarde"
( pardonnez le terme qui traduit les reproches que nous entendons)!!!

Je ne vais  certainement pas faire l'unanimité. Cependant combien de fois entend-on:
" Je ne reconnais pas mon pays"!

*** De récentes publications- mentionnées dans un article précédent- font référence à ce BOULEVERSEMENT ( et ce ne sont pas les seules..avec les sondages, émissions, art.de presse)

Babel et le culte du bonheur - broché - Philippe Plet - Achat Livre | fnac

Rome ou Babel - Pour un christianisme... de Laurent Dandrieu - Grand Format - Livre - Decitre

Le sacre des pantoufles, de Pascal Bruckner | Éditions Grasset
***


J'AI AIME PASSIONNEMENT ENSEIGNER. J'AI PROFONDEMENT AIME MES ELEVES...JE PORTE TOUT "CE MONDE" EN MOI...
J'AI ETE FIERE - OUI FIERE- DE SERVIR MON PAYS...
Peut-être que ceux qui portent mon patronyme et qui ont versé leur sang pour la FRANCE,  y sont-ils pour quelque chose. Je le crois! ( art.dédié)
( PSYCHOGENEALOGIE)

Cependant...NABUCCO...NOUS CONVIE A L'ESPERANCE ( Cf M.N THABUT)
 en même temps que tant d'evocations de BABEL pourrait nous plonger dans l'enfer du désespoir.
ESPERER N'EST PAS RENIER LA REALITE...


695px mordecai and esther

NABUCCO

Arrivée au terme de mon réquisitoire pour une société de paix, je ne résiste pas à vous partager ce bonheur que j'ai ressenti profondément, tant de fois, lors de concerts à plusieurs choeurs rassemblés! Opéras...Musique sacrée..etc
Aujourd'hui, à l'heure où la vie ME conduit de plus en plus au dépouillement, permettez-moi de vous offrir ce court extrait qui nous saisissait tous.
FINI LE CHANT. FINIES LES ETUDES EN REPETITIONS. FINIS LES CONCERTS...FINIE AUSSI L'ANIMATION D'ASSEMBLEE..


LE CHEMIN SE FAIT RAIDE..

20121102 174608
MAIS LE PREMIER DE CORDEE NOUS MONTRE LE CHEMIN- MÊME SI NOUS DEFAILLONS ! Et j'en sais quelque chose!

https://youtu.be/y73i8YejSCU

en écriture

Date de dernière mise à jour : 15/10/2022