Larmes c 1                         ...Du Miroir d'Emeraude..................
                                                                         
....
.......aux Larmes du Vent..       

LA CROIX GLORIEUSE

Pieta                    LA CROIX GLORIEUSE....
                                       Souvenez-vous....INCENDIE de NOTRE-DAME DE PARIS.
                                                                       La dévastation. Le chaos dans la nef. Les fumées et plus tard la découverte de la dangerosité du site...
                             Puis, émergeant des "ténèbres"... cette CROIX que nous avions tellement l'habitude de fixer durant les offices..
                             Cette apparition miraculeuse fut une grande GRÂCE de même que la préservation de la statue de la VIERGE DU PILIER...

                          COMME UN MESSAGE pour ces temps si difficiles où nous nous débattons et que nous ne pouvions pas soupçonner ! Ou du moins que nous ne voulions pas voir venir!  
       J'ajouterais pour ma part:
 comme un DOUBLE MESSAGE:
                                                         CHAOS
 et  LUMIERE  ..Cette LUMIERE qui est VIE, sans laquelle nulle existence n'est possible- surgira un jour des ténèbres! Un jour....
  Qui n'a pas fait cette expérience, fusse-t-elle brève?
  Telle a été la mienne au cours de ma longue vie. En ai-je connu des chaos, des vagues de submersion, des gouffres et des tunnels...Vous en avez reçu quelques confidences glissées ici ou là dans mes écrits...Sans aucun doute les plus dures, les plus amères sont restées secrètes à ce jour!

Pissenlit nuit

   L'été a peut-être fait oublier les échéances à ceux qui ont pu voyager, s'évader d'une façon ou d'une autre...
La grande majorité-silencieuse souvent- est restée rivée à un quotidien douloureux.
  La canicule nous a emprisonnés. Isolés.
  J'entends ces jours-ci beaucoup de témoignages d'angoisse, de désespérances à peine avouées comme si elles portaient le sceau d'une culpabilité quelconque.
Beaucoup me rappellent ceux qui se sont confiés à moi par le passé: parents d'élèves dont je voulais rester proche, plus tard leurs enfants à leur tour ( c'est encore toujours une joie de les revoir ou de les entendre).. sans oublier   mes "prochains' d'un quotidien bien dense. Chaque agenda feuilleté fait mémoire de tel épisode, de tel combat, de tel problème... Derrière ces abréviations se profile tout simplement ce que fut notre HISTOIRE ...!
      Les années se sont écoulées mais n'ont rien effacé.

    Ces jours-ci, les perspectives de pénurie, la guerre et tous les changements à venir ne font que peser encore plus sur le moral de beaucoup d'oubliés...
     Les reportages se multiplient concernant le projet de loi sur la FIN DE VIE - L'EUTHANASIE...
    Le mot fait froid dans le dos. "FIN DE VIE" fait plus SOFT....
     J'éprouve quelques réticences à aborder ce sujet et bien d'autres. Même sur la " pointe des pieds', en y" mettant les formes" et en "prenant des gants "!
Il y a une telle violence souvent : on ne connait plus la " contradiction apaisée: le dialogue" qui exige respect, attention et sympathie au sens étymologique...

Ecole carrefour
     ENFANT, la mort faisait partie de notre quotidien. Pour aller à l'école, je passais devant l'atelier du menuisier qui, inévitablement, préparait les cercueils pour les défunts du village. Il nous arrivait de nous attarder quand l'ouvrage avançait..
De même pour le forgeron.
Songez que le boucher, installé en face des écoles, abattait lui-même ses bêtes... A la sortie, nous pouvions les voir, écartelées, pendues , à la vue des passants...
   Janvier résonnait de tous les hurlements des  cochons que chaque famille tuait- surtout les pauvres.

*
  Plus communément, on "mourait chez soi" le plus souvent..
.Les veillées funèbres et les visites à la famille du défunt n'étaient pas une exception.
Les services municipaux dirigeaient les obsèques: le cercueil sortait de la maison du défunt devant le village rassemblé...
 Le glas sonnait et nous pouvions voir passer les cortèges par les fenêtres de la classe..
.Il n'était pas rare que soyons autorisés à y participer comme ce fut le cas pour une camarade morte de la mucoviscidose- dont nous n'avions jamais entendu parler...
Il y eut la polio...La peur..
Tout ce rituel de compassion a disparu.
La mort a été "institutionnalisée"...occultée...
Si l'on pouvait, on la ferait encore plus discrète...
Ne dérangeons pas LE MONDE... 
On voudrait même interdire les cloches...C'est souvent arrivé: les clochers sont muets!

.../....

Mais nous avions L'ESPERANCE !
Certes, il ne faut pas chercher là un grand savoir théologique: tous les enfants se retrouvaient au catéchisme...
La plupart des hommes "osaient" venir à la messe..
Comme disaient les vieux SAGES: IL FAUT AVOIR DE LA RELIGION...
Ce n'était pas un monde idéal mais il était HUMAIN...à portée d'âme..
Lorsque je parcours les allées du vieux cimetière, je les retrouve toutes et tous: mes camarades, nos voisins, les riches et les pauvres..
.Nous avons partagé le même pain de larmes souvent...les mêmes rires...
A l'ombre des cyprès antiques, ils reposent en paix.
ILS CROYAIENT A L'ETERNITE!
Même ceux qui haussaient les épaules ou "roumégaient": ils demandaient le prêtre quand l'heure était venue!1 dsc04405Combien de grandes civilisations ont-elles eu cette "INTUITION'?


VOICI CERTAINS LIENS QUE J'AI  SELECTIONNES...

Le 14 septembre, l'Église fête la Croix Glorieuse — KTOTV

La Croix glorieuse, le plus beau cadeau de Dieu (aleteia.org)Mendiant du jour - YouTube
 

l’Évangile au Quotidien (levangileauquotidien.org)

Le 14 septembre, l'Église fête la Croix Glorieuse - Homélie du Saint-Père - Jardinier de Dieu

Homélie  : la Croix, gloire du Christ (la-croix.com)

Fête de la Croix Glorieuse, le 14 septembre | Liturgie & Sacrements (catholique.fr)

Croix glorieuse (la-croix.com)

Je rappelle les sites suivants déjà mentionnés:
Bible en perspectives | Radio Espérance (radio-esperance.fr)   

Au lendemain de l'EXALTATION DE LA SAINTE CROIX, NOUS CELEBRONS, ce 15 septembre, MARIE AU PIED DE LA CROIX:
NOTRE-DAME DES SEPT DOULEURS

Qui pourrait nous comprendre, compatir et nous aider mieux qu'ELLE ?

Pieta de michel ange

Notre-Dame des Douleurs — Wikipédia (wikipedia.org)

Fête de Notre Dame des 7 douleurs, le 15 septembre - Hozana

 
  Mere des douleurs    

 


                                                                                                                                                                               
      ( En écriture)

 
 

Date de dernière mise à jour : 14/09/2022