LES  LARMES DU VENT....

 

LA SAINTE FAMILLE

LA SAINTE FAMILLE

Nativite de jesus                    
                                           L'AGNEAU DE DIEU.
                                                                                      Jean DEBRUYNNE             
(Prions en Eglise: Pèlerins en Terre Sainte.)                         
     

À peine les bergers sont-ils "arrivés" que déjà ils "repartent".
Ces bergers sont des nomades de profession, transhumants
et campeurs, gens de marches et de bivouacs,
gens d'allées et venues,gens de partout et de nulle part,

ils habitent l'ailleurs et le plus loin.
Ils sont porteurs de nouvelles et colporteurs d'évènements.

 

Il fallait des bergers puisque cette naissance est celle d'un agneau.
Cet enfant qui est là, est l'Agneau de Dieu déjà promis à la boucherie.
Enfant né au bord de la route.
"Nouveau-Né couché dans une mangeoire."
La mangeoire où vient se nourrir le troupeau. (...)

 

Ces bergers parlent une langue de verbes:
arriver,découvrir,voir,raconter, repartir...
Pour ces bergers, l'évènement devient avènement.
Pour eux, Jésus n'est pas encore un mot de catéchisme,
c'est une expérience, c'est leur"vivre".
Jésus est leur histoire:"Ils racontaient.."

 

Jésus en train de naître se raconte comme on raconte sa vie,
comme on raconte ce qui arrive, comme on raconte son histoire.

 

Img 20201224 133036

 

Date de dernière mise à jour : 16/01/2021