LES  LARMES DU VENT....

 

...Et les saints de glace...en plus!

 

Img 20200405 131252 3 C'était le 4 avril et j'étais toute à ma joie d'avoir pu trouver des plants en cette période si particulière....
Car, non seulement  le temps froid retardait la germination de mes semis  mais les allées des jardineries nous étaient interdites..
 Le beau temps enfin revenu, elles étaient fin prêtes à être plantées:

Img 20200416 122334

   avec même une promesse de floraison..

                 Mais ...! Comme je l'ai publié sur mon blog, quand la lune était favorable le ciel n'était plus de la partie...!
     En plus, grâce au vent marin ,il  a  ouvert ses vannes et gratifié le Sud d'averses à pleins seaux- expression bien justifiée....Un Sud  tout à la surveillance de ses rivières..
  Derrière les vitres je ne pouvais que constater les ravines sur ma terre.....  tout en écopant sans cesse le "fond" de ma véranda transformée en barque! Trois longs jours et soirs. Un ruissellement interminable.

  Un créneau semble se libérer dans les nuages mais  les timides éclaircies cachent ces saints  redoutables que nous ne fêtons JAMAIS  et qui nous guettent sans doute..!!. 

  Mon subconscient les oublie délibérément. Autrefois, les jardiniers ne manquaient jamais de me prévenir..
Aujourd'hui, un lien  nous rappelle à l'ordre sans oublier d'en rajouter une belle ribambelle dont je n'avais pas entendu parler..
   Ceux-là dégringoleraient sur nous depuis la nuit des temps!
       Info à partager pour vérifier auprès des avertis?

Ici les pieds dans l'eau, ailleurs la sécheresse. En perspective la canicule?
L'an dernier, du mauvais temps nous y avions sauté à pieds joints comme dans une mauvaise marelle.



 https://cinabre.over-blog.com/2020/04/sur-quel-pied-danser.html

Img 20200416 122316   Concentrée sur l'urgence, je n'ai pu publier les partages que j'avais relevés.. 
    Décidément, au fil des jours, nous sommes " toujours poussés vers de nouveaux rivages.."....     En ces moments, l'impuissance nous force à une certaine sagesse......et à tout relativise
r. 
       
Restons malgré tout dans l'espérance d'un APRES- dignes de tous ceux qui ont souffert et sont partis dans la désolation la plus absolue!
  Img 20200416 161047 1

Date de dernière mise à jour : 29/09/2020