LES  LARMES DU VENT....

 

ENFIN la reprise des messes...

https://www.lepelerin.com/spiritualite/actualite/enfin-la-reprise-des-messes/

 

  " Les catholiques retrouvent les églises avec joie et prudence. La reprise des célébrations, effective depuis le 23 mai, s’accompagne de règles sanitaires strictes.

  L’annonce, très attendue des croyants, en a pourtant pris certains de court : samedi 23 mai, le gouvernement a autorisé la reprise immédiate des célébrations dans les lieux de culte.
       Un revirement qui fait suite à l’ordonnance du Conseil d’État qui avait jugé, le 18 mai, que l’interdiction des rassemblements dans les lieux de culte constituait « une atteinte grave et manifestement illégale » à la liberté de culte.
       Le jour même et le lendemain dimanche, les cloches ont sonné un peu partout en France, pour appeler les fidèles à la messe pour la première fois, après deux mois de confinement.
.../.....

Prenant les devants, Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg (Bas-Rhin), diocèse très meurtri par l’épidémie, avait édicté un plan drastique de reprise des offices 
dans une ordonnance épiscopale du 9 mai. Des règles qui chamboulent la liturgie habituelle.
.../....

Dans les régions moins touchées, la vie ecclésiale reprend peu à peu.
  Depuis le 11 mai, des prêtres célébraient des messes privées, les rassemblements de dix personnes étant autorisés.
Le père Florian Racine, curé de Saint-Maximin (Var), où le virus a peu circulé, célébrait ainsi trois ou quatre messes par jour dans des chapelles privées, « pour répondre à la soif des fidèles ».

       Il se réjouit de pouvoir bientôt réunir sa communauté dans l’église paroissiale. 

Img 20200524 183623 Saint-Germain-L'Auxerrois. Première messe...!

               Ce matin, j'ai voulu traduire le désarroi de ceux qui se réjouissaient de cette décision.
       D'autant plus que nous sommes en zone verte et qu'aucun malade du covid-19 n'était en réanimation...! ( Source hospitalière)
       Comment ne pas regretter ce retard quand on voit l'ensemble des diocèses  qui ont anticipé ce retour dont certains en zone rouge? 

     Je signalais aussi le dévouement d'un prêtre. Souvent sur la brèche pour les plus démunis, j'ai choisi de ne pas le solliciter par respect.
             
       Notre programme annoncé ne va pas au-delà de la Pentecôte sinon pour les messes de semaine. .....
                     
                                           Gardons cependant l'Espérance..
p3130201.jpg