LES  LARMES DU VENT....

 

LE COEUR D'UNE GRAND-MERE

 

              QUI NE CONNAÎT PAS GUY GILBERT, PRÊTRE DES LOUBARDS  ?

          Voici pour le bonheur de le découvrir ou de l'entendre de nouveau avec joie

             

              C'est dans l'un de ses livres

                   "MES PLUS BELLES PRIERES"

que j'ai puisé ces vers si émouvants ! Dans ce livre de presque 400 pages, tout est évoqué et le choix est difficile!

   Chacun de ses nombreux livres est un chemin de foi dans ce langage puissant qui ne laisse personne indifférent.:
  si le verbe est parfois "haut", la tendresse qui l'habite est un baume sur un coeur meurtri.
    La réalité des situations qu'il aborde nous apporte réflexion, aide à la décision, à la réconciliation avec la vie!

                                            

                                                  LE COEUR D'UNE GRAND-MERE

                     Un coeur de Mémé, ça veut du bonheur,
                     Du bonheur pour tous ses enfants.
                     Un coeur de Mémé, ça a toujours peur,
                     ça tremble pour petits et grands;
                     ça se laisse grignoter par la vie et les évènements.

 

              Un coeur de Mémé, ça se donne sans compter:
              C'est toujours un coeur de maman.

 

                    Un coeur de Mémé, ça n'aime pas la solitude.
                    C'est hospitalier, comme dans les Béatitudes.
                    ça aime les visites.
                    " Ne partez pas, vous avez le temps."
                    " Encore un biscuit." " Restez encore un instant."
                    ça aimerait qu'on lui dise un petit merci en passant.
                    ça voudrait une bise;
                    Mais les jeunes en ont-ils le temps?

 

                   Un coeur de Mémé, ça ne vieillit pas.
                    ça veut s'accrocher. C'est parfois bien las!
                    Un coeur de Mémé, c'est plein de finesse;
                    ça sait deviner: ça voit la tristesse;
                    ça sait regarder, sans oser rien dire.
                    C'est plein de bonté, ça vit de tourments.

 

                    Un coeur de Mémé, ça se dit:
                    "Je ne voudrais pas partir."
                    Rester pour aimer.
                    Même vieux, ça ne veut pas mourir.
                    demain oui, peut-être.
                    Mais non, non, pas aujourd'hui.
                    ça veut être là pour les fêtes.
                    Voir grands et petits; consoler; encourager.

 

                                Un coeur de Mémé, c'est disponible, pas pressé.
                                     ça ne pense qu'à donner.
                                     ça a de l'expérience.
                                     ça doit rester longtemps,
                     Pour donner confiance dans la vie à ses petits-enfants.


                                                                                         Livre p.164-165

 

                J'ajoute pour terminer, " Bien malheureux les enfants qui n'ont pas une telle "Bonne Maman" !

 

                                         photo000.jpg

                

                     Site de la Bergerie du Père Guy GILBERT:       

                                                               http://www.bergerie-faucon.org

Date de dernière mise à jour : 29/02/2016