LES  LARMES DU VENT....

 

MON SECRET

                MON SECRET
                                                UN MYSTERE..

         

Voeux noel 88

     Des ANCÊTRES  inconnus..
                          Une TERRE Fracturée...

                               

Timbres courrier maman 67

            J'ai compris, quand je fus bien plus grande, pourquoi maman ne venait pas à la messe.
    Elle me parlait pourtant de sa foi, de ses habitudes religieuses. Elle gardait précieusement cette icône de la Vierge et une de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. ..Elle a gardé sa foi intacte, jusqu'au bout, récitant fidèlement chaque soir, pour tous, sa prière en polonais.
 Maman était donc orthodoxe, de l'Eglise greco-catholique. Mes grands-parents étaient très croyants ainsi que toute sa fratrie.

 


P4230612     En  pleurant, parfois, elle me confiait quelques souvenirs de sa jeunesse. Je regrette de ne pas avoir insisté, craignant d'aviver sa peine. Je le regrette  car la vie nous a séparées et les secrets sont partis avec elle.
         
      Maman avait quitté sa Pologne pour venir travailler en France avant la guerre, avec des frères et des soeurs. Certaines  y étaient déjà mariées. Elle  avait été embauchée dans des fermes, à Aurillac puis, grâce à des amis, elle était "remontée" dans la région parisienne.
   Elle a travaillé ensuite dans ce qu'il convient d'appeler de" grandes maisons". Elle en a hérité les codes d'un service "à la française" et les qualités d'une cuisinière hors-pair!
    C'est ainsi qu'elle avait rencontré mon père.
   
 
  * Je sais très peu de choses de lui- sinon contradictoires: en raison de leur séparation, il lui était difficile de se confier.
   Une première petite fille était née, Liliane, morte de la diphtérie quinze jours après sa naissance. Elle ne s'en était pas remise. J'étais donc née "en remplacement".
   Selon les psychogénéalogistes, je porte ainsi un étrange destin..

   Je n'ai jamais su pourquoi elle avait quitté mon père, m'enlevant pour ainsi dire pour me cacher chez une de ses soeurs à Vitré... Ce fut notre malheur car elle paya ce choix bien cher.
  La guerre était déclarée. Elle ne pouvait repartir comme ses frères. 

   Ce n'est que longtemps après, dans les années 1945-1946/7 que la  Croix Rouge lui apprit que sa maman avait été tuée dans leur ferme...
   Elle reçut plus tard, des lettres censurées dont les "messages" traduisaient toute l'horreur de leur vie. Je me rappelle fort bien ces feuillets barrés de noir, totalement illisibles. Aux quelques mots "grâciés" elle devinait l'ampleur de leur malheur, murmurant la gorge nouée:
           
- Il fait mauvais temps là-bas.
  Les maigres colis de quelques foulards qu'elle réussissait à envoyer à prix d'or servaient à monnayer des remèdes pour une nièce très malade..
                                                    
   Quelques enveloppes témoignent de cette blessure.... Mon beau-père les conservait pour sa collection de timbres mais en a brûlé toute la correspondance.
    Je ne sais rien donc d'eux. Une douleur s'est encore ajoutée à ce drame :  son village, au partage de Yalta était désormais derrière le rideau de fer...
               
Etranges destins. Lourds d'inconnues..

   Née polonaise, devenue ukrainienne à son corps défendant.

 
Peut-être ces "parentés secrètes"- ces fantômes ( C.Bobin)"- m'ont-elles toujours portée vers l'Ailleurs, les autres, le partage, une certaine liberté, une soif de comprendre..
          Je porte au fond de moi, en héritage, ces vies tragiques. Sans doute Lucienne en savait-elle bien plus que moi aujourd'hui.
     

   Sans sa persévérance, je n'aurais pas reçu ce don de la FOI qui a eu besoin de temps providentiels pour prendre corps...
     Au fond de la petite église, j'ai reçu mon grain de sénevé:  expérience secrète et troublante, alors que je n'allais pas au catéchisme et que toute petite, je m'asseyais à ses côtés,
                                                                      fixant.. le TABERNACLE. Indéfiniment..
          MON GRAND SECRET....

                                                                 

   D'où ce sentiment d'être ......d'OUTRE-TERRES & D'OUTRE-TEMPS....

   
  
Dsc04046
 Dsc04047
   

Date de dernière mise à jour : 16/01/2020